· 

Causes acné et solutions

naturopathe acné

Acné et naturopathie

Acné, les solutions de l'allopathie

naturopathe acné

La médecine conventionnelle traite l’acné par ses symptômes:

 

  des crèmes asséchantes, antibiotiques, à appliquer sur la peau, directement sur le symptôme pour pouvoir « le gommer », en prétextant « un surplus de sébum », ou une «  mauvaise » bactérie qui répond au doux nom de propionibacterium acnes, ou cutibacterium acnes…

 

des antibiotiques à prendre par voie orale pour éradiquer cette fameuse « méchante » de l’intérieur (en oubliant les quelques kilos de bactéries amies –entre 1 et 5 kg– qui vivent en nous et que nous allons mettre à mal, c'est notre flore saprophyte 😉).

 

des traitements plus forts à base de rétinol, plus précisément de rétinoïde dont la molécule servait au départ au traitement de la leucémie (Ah oui tout de même !!), avec lequel on stoppe la production de sébum net en supprimant l’activité des glandes sébacées de tout le corps ! (on ne peut pas être plus anti-naturel !!!). Ces rétinoïdes peuvent être donnés par voie orale (comprimés) pour, au minimum, un traitement d'un an, avec obligation de contrôles sanguins réguliers (surveillance du foie, du cholestérol et test de grossesse) avec surtout l'interdiction de tomber enceinte, car ce serait dramatique pour le fœtus (malformations), donc contraception obligatoire. Ces traitements sont l'isotrétinoïne, anciennement connu sous le nom de Roaccutane (ne s'appelle plus ainsi en France). Maintenant il s'appelle Contracné, Curacné, Procuta, et acnétrait.

En France, vous pourrez retrouver le Roaccutane uniquement sous forme de crème, délivrée uniquement sous ordonnance, et non remboursée par l'assurance maladie.

 

En gros on s’attaque à une bactérie qui est présente sur toutes les peaux, ou on s’attaque au sébum, qui est LA substance protectrice de la peau…

 

Mais pourquoi sur certaines peaux le sébum est-il produit en plus grande quantité ? Ou de moins bonne qualité ? Pourquoi cette bactérie est-elle plus réactive ? Humm, ça, la médecine conventionnelle n’y répond pas.

Et oui, c’est plus simple de traiter le symptôme car ça donne des résultats rapides… mais ces symptômes reviennent indéniablement, car la cause n’a malheureusement pas été traitée ! 

 

Traitements pour diminuer les androgènes

naturopathie acné hormonale

→ la pilule contre acné: contraceptifs anti-androgènes, Diane 35 et androcur:

 

 _ Les progestatifs anti-androgènes sont la deuxième molécule de certaines pilules, après les œstrogènes. Attention, toutes les pilules ne sont pas anti-androgènes, et certaines contiennent un progestatif androgénique!

Les progestatifs anti-androgéniques sont norgestimate (Triafemi, Tricilest), drospirenone (Jasmine, Yaz...), dienogest (Œdien, Qlaira), chlormadinone (Belara, slinda).

 

_ Diane 35, qui n'a d'ailleurs pas l'AMM (autorisation de mise sur le marché) pour la contraception, mais uniquement comme traitement anti-acné. Très polémiquée, c'est une pilule qui sera prescrite uniquement lors d'acné résistante à tous les autres traitements locaux et oraux classiques. Étant l'une des plus dosée en éthinyl-œstradiol, elle peut entrainer des risques cardio-vasculaires. Elle n'est donc pas anodine!

 

Androcur: dit aussi acétate de cyprotérone, qui est le progestatif de la diane 35 mais cette fois-ci beaucoup plus dosé, car en contient 50 mg par cp, contre 2mg par cp pour la Diane 35. Il doit impérativement être pris avec une pilule classique pour les œstrogènes, car il n'en contient pas et est même anti-œstrogènes, et pourrait être une cause de troubles comme l'ostéoporose, une ménopause précoce... etc. Il sera prescrit en second recours, surtout dans les cas d'hirsutisme majeur, avec impact psychologique.

 

La spironolactone (ou aldactone), un médicament pour traiter l'hypertension artérielle, qui va vous faire uriner plus (attention à la fatigue des reins) et augmenter le taux de potassium dans le sang, mais qui agit aussi comme anti-androgène (cependant, pas d'AMM pour cette indication). Il est dosé de 50 à 150 mg/j mais avec surveillance de votre tension artérielle, et dosages de potassium dans le sang. Il faut attendre au moins 3 mois pour en mesurer les effets. Et ce traitement est contre-indiqué en cas de grossesse.

 

Tous ces médicaments ne sont donc pas sans conséquence sur la santé globale de la personne. Surtout lorsqu'ils sont pris sur de longues durées. Le problème c'est que lorsque la personne arrête son traitement, l'acné revient en force, car le problème n'est pas réglé à la source;

 

 

La petite histoire de l'acné

causes acné

L’acné n’est que le symptôme d’un dérèglement intérieur.😊

Mais quel type de dérèglement ?

😊Pour faire simple :

 

Votre corps vous raconte une histoire. Une histoire qui vous explique que quelque chose ne va pas « DEDANS ».

Mais vous ne comprenez pas ce qu’il raconte, car vous ne parlez pas le même langage...

Vous ne savez donc pas qu’il vous « parle » vraiment, et comme il fait beaucoup de bruit (tous ces boutons, points noirs), et bien… pour le faire taire on se décide à lui mettre un bâillon.

Avec ce bâillon il ne « parle » plus !    Hourra !!!! 🤩

Malheureusement vous êtes passée à côté de ces avertissements, alors un jour, c’est un autre problème qui apparait…

 

Ne cédez pas à la tentation de « bâillonner » votre acné, mais acceptez (oui  je sais, ça c’est trèèèès difficile) et écoutez ce que votre corps a à raconter

 

 

Alors, les causes de l'acné?

Les principales sont les causes exogènes (qui viennent de l’extérieur), plus d'informations ici. Les plus faciles à traiter.

Viennent ensuite les causes endogènes, sur les acnés plus résistantes :

  •  le stress chronique, avec sa production de cortisol,
  • les émotions trop fortes ou négatives
  • le désordre hormonal (provenant des glandes dites « endocrines » qui fournissent des hormones, petites molécules messagères), avec le syndrome prémenstruel, de l'endométriose
  • l’hyperandrogénie (trop d’hormones masculines) avec le sopk par exemple
  • l’inflammation à bas bruit de l’organisme (souvent en lien avec le stress, les problèmes digestifs)
  • tous les troubles du système digestif (diarrhées, constipation, ballonnements, candidoe...)
  • la surcharge hépatique
  • l’hyperglycémie (avec une alimentation trop sucrée, riche en féculents, farineux...)

 Alors vous me direz, et l’alimentation ? Oui tout à fait, elle est intrinsèque à toutes les causes.

 

acne naturopathie

L'acné est une manifestation infectieuse cutanée due à une bactérie: le cutibacterium acnes.

 

1/ Certains facteurs inflammatoires systémiques (= de l'ensemble de l'organisme), cortisol, histamine, androgènes... enflamment la glande sébacée (car les récepteurs s'y trouvent),

 

2/ ce qui produit plus de sébum = hyperséborrhée.

 

3/ Ce sébum surproduit reste enfermé dans la glande et ne peut sortir à cause d'une hyperkératose, épaississement de la couche cornée par faute de desquamation naturelle (en cause trop d'IgF1, d'androgènes...). La glande sébacée se dilate, grossit et s'enflamme.

 

4/ Ce sébum surproduit et de mauvaise qualité va nourrir le cutibactérium acnes qui va proliférer et générer une inflammation locale, et des imperfections.

 

Pour en savoir plus sur les causes de l'acné

présentations

origines de l'acné.

le stress en cause.

Les émotions en cause


Acné digestive.

La cause hormonale

Acné, quelles solutions? (vidéo à venir)


Les manifestations de l'acné, 2 types de lésions:

1/ les lésions rétentionnelles: ce sont les points blancs et les points noirs.

Le point noir est un comédon dit "ouvert", c'est à dire que le follicule est plein de sébum qui est oxydé car en contact de l'air. En s'oxydant le sébum noircit.

Le point blanc c'est la même chose mais il persiste une fine peau par dessus. C'est un comédon dit "fermé". Le sébum n'est pas oxydé et est visible sous la peau.

Ces lésions rétentionnelles sont des boutons inflammatoires en devenir. Si vous touchez, si vous avez un peu plus d'inflammation, notamment à cause d'une alimentation un peu plus inflammatoire, et hop ça s'enflamme et ça des lésions inflammatoires.

 

2/ les lésions inflammatoires: la papule, la pustule, le nodule, le kyste.

La papule, c'est le bouton rouge, douloureux, enflammé. Le cutibactérium acnes est en cause. L'inflammation se déclenche notamment suite au toucher de la peau. La bactérie déclenche les marqueurs inflammatoires (cytokines) et rapidement ça chauffe. Soit il va régresser doucement, soit il devient pustule.

La pustule, c'est le bouton blanc. Le follicule est gonflé et contient du pus (les globules blancs sont venus pour essayer de nettoyer). Attention au tripotage car sinon, il peut y avoir une fissure de la glande, qui va contaminer celle d'à côté, résultat, c'est la propagation assurée.

Le nodule, est une lésion de taille supérieure, en relief, rouge, douloureux et de plus de 5 mm de diamètre. On y verra parfois du contenu liquide dedans, mais pas toujours. Si ce nodule se perce, le pus sera en quantité importante. Attention, ne les percez jamais vous-même, ils mettraient des mois à cicatriser. Le nodule est le signe d'une acné sévère.

les kystes ou plutôt l'acné nodulo-kystique, est une forme très sévère d'acné, lorsque les nodules se côtoient et créent des cavités profondes pleines de pus, de sébum, tous cela mélangé avec de la kératine, c'est aussi ce qu'on appelle l'acné conglobata.

 

Première action, l'alimentation:

naturopathe acné

Les 3 piliers sur lesquels il sera bon d'agir:

1/ éviter le sucre raffiné (blanc surtout): inflammatoire, stimule les facteurs de croissance, fatigue le foie;

2/ éviter le gluten avec les farineux à base de blé, inflammatoire, cause des sensibilités digestives;

3/ diminuer, voire arrêter les produits laitiers sur une période: contiennent des perturbateurs endocriniens, de l'Igf-1 (fatigue du foie, hyperkératose), provoque l'acidification de l'organisme, de l'inflammation et contiennent des facteurs qui majorent l'acné;

 

Ces 3 catégories d'aliments sont très inflammatoires, tout comme les l'excès de viandes, surtout rouges, les graisses saturées (huiles hydrogénées, crème fraiche, fromages, charcuterie, ...

 

Il sera bon d'avoir une alimentation moins inflammatoire:

- légumes verts: haricots verts, légumes feuillus, choux...

- graisses de qualité (beurre cru, huiles crues, petits poissons gras...)

- légumineuses: lentilles, pois chiches, haricots blancs, rouges, fèves...

- oléagineux: amandes, noisettes, graines de lin, de chia...

- œufs au jaune coulant: mollets, au plat, coque...

- viandes blanches, poissons

- fruits en dehors des repas

- céréales sans gluten, semi-complètes: sarrasin, quinoa, millet, avoine, riz...

- super aliments: baies rouges, algues, propolis, champignons...

 

 

Besoin d'aide?

naturopathe acné

Profitez d'un appel découverte gratuit de 20 minutes pour que l'on parle ensemble de votre acné.

 

Mon programme holistique d'accompagnement de l'acné peut vous intéresser?

Découvrez le programme d'accompagnement complet ou le forfait basique pour démarrer 😊.

 

 

 ✨Qu’en pensez-vous ? Quelle pourrait être la cause de votre acné ?

N'hésitez pas à partager votre avis... 👇

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0