Qui suis-je? 

Je m'appelle Betty MASURE, j'ai 44 ans. 

 j’ai exercé pendant 18 ans le magnifique métier de Sage-femme , diplômée d'état de la faculté de médecine de Strasbourg. Hospitalière pendant 13 années en Guyane Française (à St Laurent-du-Maroni), j'ai ensuite exercé en libéral durant 5 ans dans la Drôme, où j’accompagnais les femmes, pour leur grossesse, leur suivi gynécologique, la rééducation périnéale. 

Pourquoi je fais ce que je fais? 

J’ai à cœur d’amener les personnes qui le désirent sur la voie de la responsabilisation afin d’apprendre à gérer leur vitalité et leur santé de façon autonome. 

Comment je le fais?

J’ai choisi de mettre mes compétences de Naturopathe et mes connaissances de Sage-femme afin de vous aider à mieux comprendre votre mode de fonctionnement et à rechercher les causes profondes de votre trouble.

Avec quels outils je travaille?

Tout d'abord avec les principes naturopathiques, la sophrologie, l'EFT, mais aussi le shiatsu, la réflexologie plantaire, mes connaissances en cosmétique naturelle. 

Car je me suis formée à la Sophrologie (ISRA- Lyon),  à l’ EFT :Emotional Freedom Techniques (EFT-france), au Yoga prénatal et postnatal (Médic formation), à la cosmétique bio et naturelle et à la technique de saponification à froid (Drhumana). 


J'accompagne sur une durée de 2 à 5 mois toute personne désireuse d'améliorer son bien-être, en adaptant l'objectif des rendez-vous à vos besoins.
J'ai aussi créé le programme A.C.N.E. : un programme personnalisé et holistique, sur plusieurs mois. Cet accompagnement individuel a pour but d'aider les femmes à combattre leur problème d'acné persistant, en comprenant les diverses causes possibles et en y remédiant grâce aux techniques naturelles.

Quelle est mon histoire?

J’ai toujours eu des petits soucis de peau. Un peu d’acné à l’adolescence, rien de méchant mais qui a malheureusement persisté à l’âge adulte.  Pilule contraceptive, crèmes antibiotiques diverses ont vite été mon quotidien… Puis la pilule Diane 35! Ça fonctionnait plutôt bien, très bien même… Puis je l'ai arrêtée, et oui, comme ça, d’un coup ! 

… Quelques mois passent, les règles ne reviennent pas, rien ne se passe…

Puis, doucement, les cycles se mettent à jour, et là, mon calvaire débute. Une peau désastreuse, et aucune solution pour arranger ça ! Pour couronner le tout, la réponse de la dermatologue :  « deux possibilités : soit vous attendez la ménopause, soit vous acceptez la cure de Roaccutane ! »  
Super encourageant !! Je m’étais renseignée sur ce traitement qui me paraissait bien trop agressif et je refuse. Je me retrouve alors avec une ordonnance d’antibiotiques.

 … Et c’est parti pour le cycle infernal… 

Ça va mieux durant le traitement, mais dès que j’arrête, c’est pire ! Que faire ? Ma situation de vie a beaucoup changé certes, mère célibataire, un déménagement d’outre-mer à la métropole, une nouvelle orientation professionnelle… Question stress,  je suis au « taquet » avec mon cabinet  libéral, une alimentation pas au top par manque de temps pour me poser… Mais à cette époque, je suis loin d’établir le rapport entre « stress », « alimentation » et l’état de ma peau qui se dégrade ! 
Cependant, je refuse de continuer avec l’allopathie qui n’a fait qu’empirer l’état de ma peau.

Alors je « fouille » sur internet pour trouver des solutions plus naturelles, je m’y intéresse déjà pour fabriquer mes shampoings-maison, alors pourquoi pas. J’y découvre que l’alimentation et le stress peuvent être à l’origine de mon malheur… 
Je commence alors à modifier doucement mon hygiène de vie, et je me découvre plus en accord avec moi-même, mais reste ce « foutu » stress qui empire… Maintenant  j’observe bien son lien avec ma peau !
 
Usée par les contraintes de mon métier, je change tout ça ! Mon déménagement sur Nantes m’offre l’opportunité de remettre à plat mon choix professionnel… Mais quel métier envisager?

J’aime aider les gens à se sentir mieux,  j’ai un diplôme de Sophrologie et suis formée à l'EFT, alors comment faire le lien, et surtout… Comment aller plus loin ?   La Naturopathie devient pour moi une évidence ! 

Alors aujourd’hui, ayant moi-même retrouvé une peau saine, mon désir est d'aider les femmes à retrouver le sourire devant leur miroir.

Un sujet que j'ai largement approfondi avec la réalisation de mon mémoire de fin d'études, apparu dans la revue professionnelle Hippocrate n°2 dont le résumé est ici.