· 

L'acné fongique

acné fongique

Acné fongique

L'acné fongique, c'est quoi?

acné fongique
L'acné fongique trouve son responsable avec un champignon microscopique qui se propage grâce à l’huile contenue dans le sébum : la levure Malassezia. C'est la même chose quand on parle de dermite séborrhéique...
Ce nom vous dit peut-être quelque chose? Il est impliqué dans le cas de l’acné néonatale.

 

L’acné fongique n’est pas une acné à proprement parler, mais des manifestations de la propagation de ce champignon,qui en se répandant, crée des petits boutons qui ont cette  particularité significative de démanger, de gratter.
Un diagnostic médical chez un dermatologue sera toujours une excellente chose. Votre dermatologue pourra vous prescrire une pommade antifongique à appliquer sur les lésions, mais il faudra en plus, rééquilibrer votre terrain en suivant les mêmes conseils que pour l’acné vulgaire.

La différence avec une acné vulgaire ou classique, c'est que dans l'acné fongique on ne retrouve pas de points noirs, ni de microkystes. Pas de rétention.

 

Ce type de trouble cutané, est en fait une folliculite, c'est-à-dire une infection et inflammation des follicules pilo-sébacées, en lien avec ce champignon, de la famille des levures. D'ailleurs, on trouvera une augmentation du phénomène avec la chaleur et la transpiration.

 

Réfléchissez également si vous avez ou avez eu des mycoses vaginales ou des ongles, du pityriasis versicolore... Cela sera aussi en faveur d’un dérèglement de votre microbiote.

Le médecin vous prescrira une crème antifongique à appliquer sur les lésions. Mais attention, cela ne traite pas le désordre profond qui a provoqué son apparition.

Et je souhaite aussi revenir sur ce phénomène qui semble en vogue sur les réseaux. L'acné fongique reste cependant quelque chose d'assez rare. Parfois ce sont vos cicatrices qui grattent.

Acné fongique, le traitement naturel

1/ Pour les soins de la peau, il faudra veiller à éviter absolument la présence d’huile végétale, sous quelque forme que ce soit, huile pure, huile démaquillante, crème, et même savon saponifié à froid (qui, s’il est de bonne qualité, sera sur-graissé avec une bonne huile végétale) …
On favorisera plutôt l’aloé véra et un nettoyage avec du Rhassoul, de l’argile blanche ou encore du miel sera un bon geste dans un premier temps. Voir mon article sur le miel de Manuka qui sera une vraie merveille pour votre peau.
Plus de soins sur ma formation "acné-ma routine beauté adaptée".
2/ Prendre soin de son intestin sera également une belle piste car qui dit propagation de champignon, dit dysbiose (dérèglement du microbiote digestif) suite à une prise d'antibiotiques par exemple, ou d'une alimentation pauvre en fibres et riche en graisses saturées ou transformées (hydrogénées) et en mauvais sucres; Les pré et probiotiques seront vos amis, ainsi que tous les aliments fermentés. Vive la choucroute!
3/ revoir son alimentation sera donc aussi de mise. Penser à la prise interne de bons omégas 3 riches en EPA et DHA sera un atout pour calmer l'inflammation. Les petits poissons gras en sont riches et certaines huiles végétales crues seront aussi intéressantes comme l’huile de Périlla à rajouter sur votre assiette.
4/ prendre soin de son foie et de son immunité seront aussi des pistes intéressantes en terme de rééquilibrage.

 

De quel type d'acné souffrez-vous?

Vous pensez que vous souffrez d'acné, mais quelle acné?

Acné vulgaire? Acné rosacée, acné fongique? Vous hésitez et n'êtes pas sûre de votre problème? Relisez les articles mentionnés, aussi je ne peux que vous conseiller dans un premier temps de prendre RDV chez un dermatologue afin qu'il pose le bon diagnostic.

 

Ensuite ou en attendant le verdict, nous pouvons commencer à travailler sur les causes internes de votre trouble. Découvrez mon programme holistique d'accompagnement des problèmes d'acné, dans sa formule complète ou basique.

 

Vous souhaitez en discuter? Prenez RDV pour un appel-découverte gratuit.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0