· 

Faire ses courses d'épicerie bio en ligne?

L'épicerie bio en ligne?

Le choix de sites d'épicerie bio en ligne a explosé ces derniers temps surtout depuis les confinements.

Un accès au bio pour tous pour l'épicerie et les produits secs semble intéressant, mais qu'en est-il? Comment ça fonctionne? Est-ce écologique?

 

Qu'y trouve-t'on?

L'épicerie salée, sucrée, des produits en vrac, en conserves, ainsi que les produits pour la maison, soins d'hygiène pour bébés… Tout ça en bio. Bref, les produits que vous achèteriez en magasin bio.

On y trouve également des produits en vrac pour limiter les emballages, pour vos céréales, légumineuses, biscuits...

 

Pour vous simplifier la tâche et vos recherches, vous avez des filtres avec les produits de l'enseigne, le vrac, l'épicerie salée, l'épicerie sucrée, les produits en date limite de consommation, "antigaspi" (un peu moins chers et toujours bons à la consommation), les promos, les produits sans gluten, les conserves, ou recherche par marques.... Bref, c'est facile!

 

Par contre on n'y trouve pas de frais: légumes, fruits, boucherie, ça c'est au marché, en amap, ou en magasin bio...

 

Comment ça se passe?

Très simplement, vous sélectionnez vos produits qui vont dans votre panier, vous validez le paiement et vous choisissez le mode de livraison: à domicile ou en point relais.

 

L'épicerie bio en ligne est une offre économique si vous consommez régulièrement bio. Vous payez un abonnement à l'année qui est compris entre 60 et 80 euros en moyenne (vous retrouverez régulièrement des offres et réductions sur le premier abonnement), puis vous accédez à des offres entre 25 et 50% moins chères qu'en rayon bio habituel. En 3 à 4 commandes, votre abonnement est rentabilisé.

La plupart attendent 30 jours avant de débiter l'abonnement pour vous permettre d'essayer sans vous engager d'emblée. Ce qui vous permet éventuellement d'en essayer plusieurs pour choisir le votre.

 

Quelles sont ces boutiques en ligne?

Vous pouvez retrouver Kazidomi, Aurore Market, La fourche... ce sont des boutiques indépendantes, qui pour certaines (La fourche, Aurore Market) essaient de donner la possibilité d'offrir un abonnement annuel à des familles dont les revenus sont faibles ou des étudiants, pour leur permettre d'avoir accès au bio. Un côté solidaire toujours appréciable.

Certaines enseignes qui se développent en ligne ou en drive sont par contre gérées par de grands groupes comme Leclerc, Casino, Carrefour. Ça fait réfléchir pour choisir son enseigne. (Greenweez par exemple est géré par carrefour)

 

Mais quel impact écologique?

On pourrait se dire que l'impact écologique n'est pas favorable... Et pourtant aussi surprenant que ça puisse y paraitre, c'est plutôt favorable, très favorable même, à en croire l'ADEME (agence de la transition écologique).

Ce n'est pas l'achat en ligne qui affiche le bilan carbone le plus lourd puisqu'il génère 3 à 4 fois moins de CO2 que l'achat en magasin. Faire ses courses en vrac en ligne n'est donc pas forcément plus polluant pour la planète que d'aller en boutique.

"La pratique du téléachat pour les courses ménagères hebdomadaires pourrait réduire d’un facteur 10 les émissions de CO2, notamment via la suppression des suremballages nécessaires à la visibilité sur les gondoles des supermarchés." selon l'ADEME.

En effet, il y aura toujours moins d'emballages qu'en magasin, surtout si vous faites l'effort du vrac.

Plus d'informations, sur l'impact carbone de la livraison sur cet article de la Fourche

 

Après, il faut adapter pour avoir le moins d'impact écologique:

  • essayer de faire ses courses pour le mois, pour limiter le nombre de commandes, ça demande un peu d'organisation je suis d'accord, mais limite l'emballage et les déplacements,
  • se faire livrer à domicile si on habite en ville (grande et moyenne) car les livreurs tournent déjà beaucoup sur ces zones, et ça évite en plus de prendre votre voiture,
  • livraisons en mode standard car ce sont les mieux optimisées,
  • se faire livrer en point relais si ce dernier est sur le trajet quotidien (inutile si cela vous fais prendre la voiture uniquement pour ça, ou pour un détour),
  • bien sûr on évite les retours (qui eux sont polluants, forcément, car doublent les trajets), ce qui demande un peu d'organisation pour veiller à ce que votre commande corresponde au mieux à vos besoins. L'avantage c'est que l'épicerie sèche (à l'inverse de fraiche) se conserve 😉.

Est-ce pour vous?

Ça c'est à vous de voir, en fonction de votre organisation, de votre lieu d'habitation, de votre travail, des magasins à proximité, de la composition de votre foyer...

En tout cas, cela permet d'avoir accès au bio en faisant des économies.

Il ne vous reste plus qu'à acheter vos légumes et fruits bio frais de saison et locaux régulièrement,ce qui limite la facture.

 

Pour ma part,

mon choix s'est finalement porté sur La fourche, car j'y retrouve tous les produits que je consomme habituellement et après quelques petits soucis d'emballage chez Aurore market.

Envie d'y jeter un œil? C'est ici: la fourche.

Profiter de mon parrainage sur votre premier abonnement avec l'identifiant BETTYNATURO, et profitez de 15€ de réduction sur votre adhésion annuelle, au moment de votre inscription sur leur site, et prélevé uniquement après vos 30 jours d'essai offerts.

 

Alors, envie d'essayer ou déjà conquis?

Dites-nous tout!

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Betty MASURE - entreprise individuelle

44, boulevard de Longchamp, RDC

44300 Nantes

☎️06 38 41 58 69